Ejin

Le Kawah Ijen, est un volcan actif situé dans l’est de Java. Il est également la plus grande réserve de souffre d’Indonésie. Chaque jour, des porteurs parcourent à pied plusieurs dizaines de km, afin d’extraire le souffre du cratère et l’acheminer à l’usine située au pied du volcan.

Supono est porteur de souffre depuis 11 ans. 6 jours par semaine, à raison de 2 allers retours par jour, il descend récolter le souffre, chargeant dans ses paniers en moyenne 80 kg. Tout ça pour un gain de 0,1€ le kg, et une espèrance de vie diminuée de moitié si on prend en compte l’effet à long terme des vapeurs dégagées par la solfatare. Leur motivation? Ce salaire qui nous semble bien ridicule en comparaison des risques, reste 2 fois plus élevé qu’un salaire moyen indonésien.

Dans la chaleur d’Ijen, les vapeurs de souffre brulent mes poumons. Rien n’y fait, la fumée s’introduit à travers le foulard que je porte sur mon nez. J’ai l’impression d’avoir fumé 10 paquets de clopes losque j’arrive au sommet.

Le décor me semble iréél. Dans ce brouillard épais surplombant le lac d’un bleu turquoise, j’ai l’impression d’avoir débarqué sur une autre planète, mais suis bien vite rattrapée par la réalité alors que j’observe les forcats du souffre à l’oeuvre. Une expérience unique, et une bonne claque culturelle dans la gueule, qui nous remet les idées en place, et les pieds sur terre.

Copyrighted Image